Contourner le bug de configuration du droplet Wordpress de Digitalocean

wpdo-1.jpg

Éviter le déplacement du site dans "html.old" pour les serveurs sans domaine

Il n'est pas rare de créer des serveurs de développement afin de présenter l'avancée du projet à votre client. Pour ce faire, il existe plusieurs façon de procéder suivant vos préférences, et l'une d'entre elle peux consister a créer rapidement un droplet préconfiguré chez DigitalOcean.

Pour ce faire, DigitalOcean propose une image dédiée a Wordpress qui suffit largement pour un serveur de développement.

Lorsque vous vous connectez a ce serveur via SSH, il vous est demandé de renseigner le domaine de votre site, ou de faire CTRL+C si vous n'en avez pas (et c'est notre cas).

Vous vous rendrez alors vite compte qu'a chaque fois que vous vous connectez a votre serveur, tout le contenu du dossier /var/www/html est déplacé dans /var/www/html.old ! SORCELLERIE !!!

La raison est en faite toute simple, avant de vous demander de renseigner votre nom de domaine (a chaque connexion tant que vous ne l'avez pas fait), le serveur exécute le script suivant : /opt/digitalocean/wp_setup.sh

Voyons un peu ce qu'il se passe dans ce fichier :

                                
                                    # Enable WordPress on firstlogin
mv /var/www/html /var/www/html.old
mv /var/www/wordpress /var/www/html
                                
                            

On constate alors que le scripte déplace le contenu de /var/www/html dans /var/www/html.old pour ensuite placer le contenu de /var/www/wordpress dans /var/www/html !

Vous pouvez deviner maintenant que la solution est en fait très simple, il suffit de commenter ces deux ligne pour que le script ne fasse plus cette opération a chaque connexion au serveur via SSH.

                                
                                    # Enable WordPress on firstlogin
# mv /var/www/html /var/www/html.old
# mv /var/www/wordpress /var/www/html
                                
                            

Il faut bien garder en tête que cette modification n'est a réaliser que dans notre cas de figure (nous n'avons pas de nom de domaine a assigner a ce serveur).

Voir également

blog comments powered by Disqus

Licence Creative Commons Cet article est mis à disposition sous Licence Creative Commons Attribution - Partage dans les mêmes Conditions 4.0 International.